accueil pêche
 

  Les Carnassiers

Le Black-Bass Le Brochet La Perche Le Sandre Le Silure La Truite

  Informations utiles

Glossaire Pêche AAPPMA par région La météo en direct
  Divers

Les Recettes Nos partenaires Vidéos de pêche Jeux de pêche Naturalisation
  A découvrir

Chaussures et baskets Homme de grandes marques

Usine23.com pour homme

  Matériel Fétiche



Les Nylons pour la pêche

Les Nylons pour la pêche

materiel_peche Revenir au menu : Le matériel pour la pêche

À part les crinelles d'acier pour les avançons des lignes à brochet et les soies naturelles, ou synthétiques, pour le lancer de la mouche, le fil à pêche est à 99 % du crin synthétique monofilament, couramment appelé ' nylon'.




 

Les Qualités du Nylon

 

Les crins modernes sont très résistants pour leur diamètre et très réguliers, et je ne pense pas que nous soyons à la veille de découvertes plus performantes. Cependant, il existe entre marques et fabricants des différentes notables en ce qui concerne la souplesse, la tenue aux noeuds et la résistance à l'écrasement, c'est la raison pour laquelle il est toujours préférable de choisir son fil dans une marque réputée et, une fois qu'on a trouvé celui qui convient, ne plus en changer.

 

La principale qualité d'un bon crin est sa souplesse et son « absence de mémoire ». Un fil raide, qui demeure en spirale après avoir été dévidé de sa bobine est à rejeter au profit d'un autre qui au contraire s'étale bien droit. II doit aussi être élastique, c'est-à-dire qu'après s'être allongé sous une forte traction, il doit revenir à ses dimensions premières sous peine de perdre un peu de sa résistance à chaque traction successive.
En adoptant pour chaque type de pêche la même marque et le même diamètre de fil, on parvient à garder dans le poignet la sensation exacte du point de rupture, ce qui permet de pêcher le plus fin possible sans casser souvent.

 

Quel que soit le poisson pêché, on a toujours intérêt à être monté le plus fin possible. Pas tellement pour cause de discrétion - ce qui n'a pas toujours l'importance qu'on lui accorde - mais parce que les lancers sont plus aisés, tant en distance qu'en précision ; de plus, la ligne est moins soumise aux influences du vent, ou du courant, et enfin l'appât ou le leurre ont moins cette allure « bridée » dissuasive aux yeux des poissons possédant un peu d'expérience.

La résistance d'un fil est bien entendu fonction de son diamètre, mais aussi et surtout de son état. On a tendance à croire que les nylons sont imputrescibles, c'est à la fois vrai et faux. Si un crin synthétique ne pourrit pas comme une fibre naturelle, sa résistance est altérée par le vieillissement et l'exposition à la lumière. Aussi faut-il toujours employer pour la confection de ses lignes, ou le chargement de ses moulinets, des crins « frais » et les changer souvent, surtout en ce qui concerne les faibles diamètres. Un gros nylon, au-dessus de 24/100, ne devrait jamais faire plus de deux saisons, de 18 à 24/100, il doit être changé tous les ans ; plus fin, il convient de ne pas le garder en service plus de quelques mois. En regard des frais qu'entraîne la pratique de la pêche à la ligne, la dépense n'est pas bien grande et c'est finalement payer peu cher la tranquillité d'esprit nécessaire quand on tient une belle prise au bout de sa ligne.
L'écrasement aux noeuds qui se produit après une forte traction - gros poisson ou accrochage - ou l'abrasion au contact des anneaux de la canne, du pick-up, ou simplement du fond, peuvent diminuer la résistance d'une ligne en créant des points de faiblesse. II est donc recommandé de refaire les noeuds en supprimant quelques centimètres dès que ceux-ci ont été trop serrés, de procéder fréquemment à un examen attentif de l'état des anneaux et du galet de pick-up et de ne pas hésiter à sacrifier la partie terminale d"une ligne.

 


 

Les Fluorescents

 

On trouve dans le commerce des crins fluorescents à côté des classiques transparents. Ces crins, qui à diamètre égal, paraissent plus épais à cause de leur meilleure visibilité, sont recommandés pour toutes les pêches où la touche n'est pas indiquée par le mouvement d'un flotteur - pêche à rouler, au lancer, à la plombée ou à la mouche. Très visibles, ils permettent au pêcheur de s'apercevoir de la moindre « tirée » anormale et de déceler la touche. Cette visibilité ne semble pas gêner du tout le poisson qui s'empare aussi volontiers d'un appât, ou d'un leurre, présenté au bout d'un fil fluo qu'au bout d'un fil invisible.

 



 

  Records de pêche
Records de France Classement France Records Brochet Records Sandre Records Silure Records Anguille Records Black-Bass Records Carpe Miroir Records Truite fario
  Action de Pêche
Matériel de Pêche Techniques Pêche Saisons de Pêche Galerie de Photos
  A méditer
Yves Cochet (anc. ministre) P. Servigne (ingénieur) V. Mignerot (analyste) Solutions effondrement
  C&C et vous
S'identifier / s'inscrire Nous contacter
 

Un petit coin de l'aube sur le net, réalisé par des passionnés de la pêche aux carnassiers, accessoirement carpistes ;-)